lundi, janvier 17, 2011

Liberté

Sur mon blog, je n'ai jamais souffert de la répression... ou plutôt, j'ai cru ne jamais en souffrir, ici je ne parle jamais politique, parce que tout simplement, je ne m'y intéressais pas...
Aujourd'hui, je ne peux pas m'empêcher d'en parler car c'est le sujet qui accapare la plus grosse partie du temps de tout les tunisiens.

Le problème c'est que je ne suis pas habituée à la liberté d'expression. je ne sais pas ce qu'on peut dire, je ne sais pas ou se situe la limite.
Je suis frustrée, je veux utiliser toute la liberté qui m'est donnée, je ne veux pas en laisser une miette...

Il me faut du temps pour m'habituer à ça...
Je reviendrai une fois habituée.

1 commentaire:

Löwe a dit…

On a l'habitude de parler avec des métaphores, évoquer, faire allusion... Et maintenant ?! Continuer ou changer de léxique ?! Les deux je crois... toujours avec la même prudence !