mardi, septembre 17, 2013

Petits meurtres entre amis


Ces dérnières années, je ne sais pas si c'est lié à la pollution, à la crise financière, au fait qu'il n'y ait plus de guerre au vietnamm, ou à la maladie qui a frappé le chat de ma voisine, je n'arrête pas de croiser des personnes malades.
Mes circuits ne sont pas spécialement tordus, j'emprunte les mêmes chemins que tout le monde, mais là où je me trouve, je suis necessairement face à un ou deux malades.
Et de toutes les malades que j'ai eu la chance de croiser, Momo reste le plus original, de part la diversité et la richesse de sa maladie.
Momo est un garçon bien comme il faut, bien éduqué, il ne rate pas une occasion de demander aux gens la profession de leurs parents, et n'oublie jamais de citer celle des siens... plus délicat que ça ... tu meurs.
Mais là n'est pas sa plus grande qualité, Momo est Baldi!!!
Il est vrai qu'il ignore totalement le sens de ce terme qu'il utilise 65 miles fois par jours, mais cela n'enlève rien au fait qu'il soit Baldi, ema mouch baldi mte3 bledou, beldi fi bled enness...
Momo est classe, Mome ne prend pas de pizza qd il sort dans un pub.
Momo est bcp plus raffiné que ça, Momo méprise le manque de finesse des pauvres tarés qui prennent d'arrogantes vulgaires pizzas au fromage.
Momo c'est du magret de canard caramel à l'orange, servi avec de la purée topinambour...
Momo est super mega giga bien payé, et il le sait, mais il parait qu'il est le seul à le savoir
ses employeur eux, ne sont pas au courant de cela.
Momo et discret, c'est vrai que l'un des sujet favoris de conversation pour lui c'est de parler des primes qu'il a , du salaire qu'il croit valoir, du salaire qu'il aurait chez telle boite , mais cela ne fait pas de lui une personne arrogante, non non non, du tout.
Momo aime hogo
:)
ce point je ne vais pas le détailler, car aucun terme, aucune phrase ne pourrait decrire l'attachement de momo à hogo.